Nos astuces

• Peut-on planter alors qu'il y a risque de gelée ?

Cela dépend des types de plantes les salades, les choux, les épinards ( les légumes feuilles en général ) ne risque rien jusqu'à -3, - 4° C après avoir été plantés et protégés par un voile de forçage ( 17 g par m² ).

Par contre, tous les légumes fruits type tomates, concombres, courgettes aiment les températures chaudes et craignent les gelées. Leur plantation se fera lorsque le sol sera réchauffé et le risque de gelée disparu.

 

• Cultiver des légumes sans engrais, c'est possible ?

Raisonner "bio" pour produire des légumes dans son potager est une très bonne chose mais attention cela ne veut pas dire sans engrais. La plante aura toujours besoin d'éléments nutritifs pour se développer et produire de beaux et bons légumes.

L'utilisation d'engrais organique n'est pas interdit en bio.

Le principal est d'apporter juste les besoins de la plante.

En manque, vos plantes ne se dévelloperont pas correctement et en excès le surplus pollue.

• Catégorie extra : est-ce un gage de qualité ?

Pour la plupart des fruits et légumes, la mention de la catégorie est obligatoire ( étiquette rouge pour extra, verte pour catégorie 1 et jaune pour catégorie 2 ).

Cela ne renseigne que sur l'aspect physique et l'homogénéité du lot concerné.

En achetant un légume étiqueté rouge, cela ne veut pas dire qu'il sera meilleur mais seulement plus beau et régulier.

Chez un producteur, l'aspect visuel des produits n'est pas l'essentiel, ce que l'on recherche avant tout c'est la qualité gustative et la fraîcheur. Les produits sont donc souvent affichés en catégorie 2 puisqu'ils ne sont pas calibrés.

• Comment choisir son terreau ?

La première question a soulevé : est-ce une plante acidiphile ?

Si oui, une terre de bruyère sera necéssaire.

Si non, le choix se portera sur l'enrichissement adapté à la plante voulue.

Les sacheries d'aujourd'hui sont adaptées au choix rapide du terreau.

La composition doit être en grande partie des tourbes et non de vulgaires composts qui asphyxient rapidement les racines du fait de leur décomposition non terminée.